Ying yang, Centrale Lyon - EMLyon Business School

Former les leaders du futur



Anji Ismail (MS 2009)

« A la fin du programme, nous étions tous porteurs d’une double compétence commerciale et technique »

Anji Ismail (24 ans) est à la recherche d’un mastère sur les nouvelles technologies lorsqu’il découvre, lors d’un salon, le partenariat EMLYON-Centrale Lyon. Il effectue alors son mastère pendant un an (sept 2008 à avril 2009) avec des semaines de cours partagées entre EMLYON et Centrale Lyon, puis 6 mois de stage qu’il effectue en créant son entreprise. Il est diplômé en Management et Développement des Systèmes d’information depuis le 5 mars 2010.

Qu’est-ce qui vous a le plus intéressé dans ce partenariat entre les deux écoles ?

Anji Ismail : Depuis plusieurs années, je baignais dans un univers « nouvelles technologies » et j’étais devenu un passionné d’internet, avec, en arrière pensée, l’idée d’une création d’entreprise. Lorsque j’ai eu connaissance de cet échange entre les deux écoles, j’ai tout de suite compris l’intérêt de cette complémentarité pour quelqu’un comme moi :

  • marketing, management, côté EMLYON ;
  • nouvelles technologies, découverte des langages informatiques, côté Centrale.
  • un aspect « métier », spécialisation, à partir de cas pratiques présentés par des intervenants issus des professions concernées, à EMLYON ;
  • des cours techniques avec des intervenants « informatique pure » à Centrale…

C’était exactement ce qu’il me fallait.


Vous aviez dès le départ un projet de création d’entreprise ?

A.I. : J’ai toujours été très sensible à l’entrepreneuriat, je voulais créer ma boîte. Durant cette formation, j’ai même trouvé mon associé : Faouzi El Yagoubi. Il était dans cette même classe EMLYON-Centrale, mais avait un profil « ingénieur ». Il avait l’idée, j’ai donc saisi l’opportunité. Depuis, nous avons créé CapSEO, qui se situe dans le secteur du référencement internet ou comment accroître le trafic sur un site, avec une approche communautaire et collaborative. C’est une problématique à la fois technique et commerciale, nos deux profils se complètent donc fort bien.

J’ai découvert, il y a quatre mois, dans un document d’information, le projet global de campus commun créé par EMLYON et Centrale Lyon, le projet Yin Yang, qui m’a paru tout à fait intéressant. Je dois dire que cette seule formation a déjà été tout bénéfice pour moi : j’ai progressé dans mes connaissances et mes savoir-faire, j’ai trouvé mon associé et notre entreprise – qui est dans l’incubateur d’EMLYON depuis avril 2009 – s’avère viable.

A la fin du programme, nous étions tous un peu « mixés », porteurs d’une double compétence « commerciale et technique ».

Retour à la page précédente