Ying yang, Centrale Lyon - EMLyon Business School

Former les leaders du futur



Olivier Coros

« L’échange EMLYON - Ecole Centrale : une formidable manière de mélanger les cultures »

Olivier Coros (24 ans) fait partie des trois étudiants d’EMLYON qui effectuent l’intégralité de leur 3ème année d’études à l’Ecole Centrale de Lyon. Dans l’autre sens, 3 étudiants de Centrale Lyon effectuent leur dernière année à EMLYON. Cet échange (qui existe depuis de nombreuses années) fait désormais partie d’un projet plus global de rapprochement des deux Ecoles, le projet Yin Yang (lire l’encadré ci-contre).

Comment avez-vous eu connaissance de cette possibilité d’études complémentaires ?

Olivier Coros : Dès le début de mon cursus en MSc à EMLYON, au cours d’une présentation en amphi effectuée à la fois par EMLYON et par Centrale Lyon. J’ai été d’autant plus intéressé suite à mon stage en conseil en télécommunication qui nécessitait à la fois une compétence technique et une compétence dans le conseil. C’est un échange qui intéresse peut-être moins ceux qui souhaitent s’orienter en finance par exemple mais ils peuvent participer à d’autres aspects du projet Yin Yang.


Comment s’organise concrètement cet échange ?

O.C. : Chacun de nous effectue l’intégralité de sa dernière année (7 mois) à Centrale Lyon (et inversement à EMLYON pour les étudiants de Centrale). Nous sommes considérés comme des étudiants de Centrale. Nous participons (cours, travaux pratiques et projets de groupe) à :

1 - des modules ouverts de la formation d’ingénieur (télécom, système d’information, informatique, statistiques, énergie, etc.) ;

2 - des cours assurés par des intervenants extérieurs, selon l’option choisie, dans mon cas ingénieur consultant donc des consultants professionnels ;

3 – une formation sur l’aide à la décision pour l’entreprise avec notamment des modules d’heuristiques ou de stratégie.

Ensuite, nous devons effectuer un stage de fin d’étude qui fait l’objet d’une soutenance orale devant un jury de Centrale Lyon.


Que vous apporte cette année à Centrale ?

O.C. : C’est un parcours très complémentaire, avec une approche très différente. Nous avons, par exemple, un cours sur le management industriel qui existe également à EMLYON, mais qui est abordé très différemment à Centrale. C’est plus mathématique, plus logique. Et en revanche dans les groupes de travail, nous EMLYON, nous apportons des éléments et des méthodes différents sur la gestion, le marketing… Cette mixité est très enrichissante. Ce type d’échange me semble très bénéfique, c’est une richesse pour les deux écoles et leurs élèves et une formidable manière de mélanger les cultures, de rencontrer des personnalités différentes.

Retour à la page précédente